Soldat en terre cuite rouge

Catégorie : Archéologie Chine & Asie > Chine > Sui (581 à 618)

Numéro de l'article : CHJA 124

Epoque : Dynastie Sui (581 à 618)

Test TLT : Test de thermoluminescence Kotalla No 25131203: 1500 ans

Taille : H 26 cm

Etat : Bon état

Photos (cliquez sur l'objet pour zoomer) :

Soldat en terre cuite rougeSoldat en terre cuite rougeSoldat en terre cuite rouge

Description :

Soldat portant un casque et une besace, qui tenait sans doute une lance en bois, pourrie depuis longtemps. Quelques rares traces de polychromie.

La Chine, qui a perdu son unité depuis près de 4 siècles, la retrouve avec la dynastie des Sui, en 581, dans le Nord. Son fondateur, le général Yang Jian, conquiert le sud de la Chine et établit sa capitale à Chang’an (Xi'an). Les Sui restaurent le système administratif centralisé des Han. Bien que le confucianisme soit la doctrine officielle, le taoïsme et le bouddhisme sont également reconnus par le régime dans sa formulation d’une nouvelle idéologie impériale. Le bouddhisme, déjà implanté, se répand rapidement et supplante progressivement le confucianisme.
La dynastie Sui règne sur une courte période, mais connaît une forte activité. La Grande Muraille est restaurée, au prix de nombreuses vies humaines. Un système de canaux, qui formera plus tard le Grand Canal, est construit. L’Empire rétablit sa domination sur le nord du Vietnam et, dans une moindre mesure, sur les peuples d’Asie centrale. Une campagne militaire longue et coûteuse, menée contre un royaume situé au sud de la Mandchourie et au nord de la Corée, se conclut néanmoins par une défaite en 616. Son prestige terni, sa population appauvrie, la dynastie Sui est renversée en 617 par une révolte intérieure commandée par Li Yuan, qui fonde la dynastie Tang. Connu sous le titre posthume de Gaozu des Tang, il règne de 618 à 626.

Prix : CHF 750.-   /   EUR 0