Pointe de flèche, agates et nacre

Catégorie : Archéologie - Autres > Bijoux avec archéologie

Numéro de l'article : CHJA 809

Epoque : Dynastie Ming (1368 à 1644 ap. J.-C.)

Taille : 57 cm

Etat : Très bon état

Photos (cliquez sur l'objet pour zoomer) :

Pointe de flèche, agates et nacrePointe de flèche, agates et nacrePointe de flèche, agates et nacre

Description :

Pointe de flèche en bronze d'époque Ming, montée en collier avec des agates blanches, des perles de verre irisé et de nacre.

Au milieu du XIVe siècle, après plus d'un siècle de domination mongole sous les Yuan, la population chinoise rejeta le «règne des étrangers». Ce mouvement, qui prit la forme d'une suite de révoltes paysannes, repoussa la dynastie Yuan dans les steppes mongoles et établit la dynastie Ming en 1368. La dynastie Ming s'ouvrit sur une renaissance culturelle: les arts se développèrent comme jamais auparavant. Les marchands chinois explorèrent et commercèrent dans tout l’océan Indien, atteignant même l’Afrique; on construisit une grande flotte comprenant des navires à quatre mâts de tonnage supérieur à 1500 tonnes. L'armée régulière comptait un million d'hommes; plus de cent mille tonnes de fer étaient produites par an, en Chine du Nord, et de nombreux livres furent imprimés à l'aide des caractères mobiles inventés au XIe siècle. Il a été dit que la Chine du début de l'ère Ming était le pays le plus avancé de la terre.

D'après les archéologues chinois, les plus anciens vases en bronze remonteraient à 3000 ans av. J.-C., voire au-delà. Il existe également à partir de la période des Shang (env. XIIIe av. J.-C.) des objets divers en bronze, tels que des pointes de hallebarde, cloches, miroirs, parties de meuble ou de harnachements.

L'épanouissement de l'art du bronze est remarquable sous les Tang (618 à 907 ap. J.-C.).

Prix : CHF 190.-   /   EUR 0