Collier de fouilles or, turquoise, serpentine

Catégorie : Arch. précolombienne > Pérou

Numéro de l'article : PREC 359

Epoque : Mochica, 200 av. à 200 ap. J.-C.

Taille : 76 cm

Etat : Très bon état pour l'âge

Photos (cliquez sur l'objet pour zoomer) :

Collier de fouilles or, turquoise, serpentineCollier de fouilles or, turquoise, serpentineCollier de fouilles or, turquoise, serpentineCollier de fouilles or, turquoise, serpentine

Description :

Collier composé de grains d’or et de perles de turquoise et de serpentine, avec des personnages (caciques) entièrement en or, remonté comme à l’origine.

Mille ans avant les Incas, entre le Ier et le VIIe siècle de notre ère, les Mochicas occupèrent une étroite bande de terre désertique sur la côte Nord du Pérou, entre les Andes et le Pacifique. Les merveilles extraites de la tombe du seigneur de Sipan ont permis une avancée majeure dans la connaissance de la civilisation mochica. Cette découverte revête la même importance pour l’Amérique latine que celle du tombeau de Touthankamon en Egypte ou du mausolée de l’empereur Qin à Xian en Chine.

Sur la côte Nord du Pérou, c’est la civilisation Chavin qui commence à travailler régulièrement l’or. Ses orfèvres se limitent essentiellement à la fabrication d’objets en or natif martelé. Cet or était principalement alluvial, c’est-à-dire récupéré par orpaillage dans les rivières. La technique de l’estampage (pression et martelage à froid de minces feuilles d’or sur une matrice en pierre tendre ou en bois au moyen d’un outil en os ou en bois dur) est parfaitement maîtrisée à partir de 900 av. J.-C.
 
A partir de 200 av. J.-C. émergent plus au nord les cultures Vicus et Mochica. La civilisation Mochica marque le début de la période d’apogée (1 à 800 ap. J.-C.) des activités métallurgiques.

Prix : CHF 2900.-   /   EUR 0